Autres

La mécanique / la transmission :

Détail de la pneumatique La traction des notes et des jeux de l'orgue de Contz-les-Bains est de type pneumatique tubulaire avec des relais en plomb doubles. Plusieurs kilomètres de relais en plomb parcourent l'instrument. Malgré ce système, Franz Staudt disait de cet orgue qu'il "répondait mieux que le meilleur des pianos". On peut observer une égale agilité tant dans les aigus que pour les tuyaux graves nécessitant plus d'air.

 

 

La soufflerie :

La soufflerie Située derrière l'instrument - le moteur sous le clocher - la soufflerie possède deux grands réservoirs à plis compensés : en bas celui du grand orgue et de la pédale, en haut celui du récit. Les portes-vent sont en sapin. Les soufflets sont en peau collés à la colle d'os de lapin. A la tribune sont exposées les deux pompes de remplissages manuelles utilisées avant l'apparition de l'électricité. Les peaux de la soufflerie ont été changées en 2004 suite à l'utilisation trop violente du chauffage.

 

 

 

La tribune 

Tribune restaurée (2009) En 2009, l'église bénéficie de la pose de nouvelles peintures. Durant près de quatre mois, c'est un chantier énorme qui se tient dans l'édifice. L'orgue est alors protégé contre la poussière et l'humidité. C'est grâce à la générosité de quelques bénévoles que l'orgue ne subit pas les éventuels dommages d'un tel chantier. Le Conseil de Fabrique  décide alors de faire quelques travaux autour de l'instrument qui s'avèrent être une véritable réussite aujourd'hui : nettoyage minutieux de la balutstrade, mise en peinture de la main courante et surtout remise en peinture de la tribune qui trouve pour la première fois de son histoire des couleurs éclatantes. L'église retrouve en septembre 2009 un nouvel éclat et voit la disposition de son mobilier amélioré. Les peintures minérales donnent alors encore plus de panache à l'instrument qui sonne comme un orgue de cathédrale ! L'inauguration de l'édifice restauré a lieu le 4 octobre 2009 en présence du Sous-Préfet de Thionville, de la Députée de Thionville, du représentant du Conseil Général de Moselle, du Maire de Contz-les-Bains, du Président de la Fabrique de Contz-les-Bains et de nombreuses autres personnalités. Pour célébrer l'évènement un concert est donné par l'organiste titulaire.  

 

La tribune (détails - 2009)

Quelques anecdotes :

Quel lien entre Jacques Brel et l'orgue de Contz ?

J. Brel (Droits réservés)L'orgue a pu être construit grâce à la générosité du Père Eugène Rauber. Le petit-neveu de ce curé n'est autre que François Rauber, connu pour l'arrangement et l'orchestration des chansons du génial Jacques Brel. Ce dernier rend hommage au village de Contz dans sa chanson populaire "Jeff", en l'invitant à venir boire du Vin de Moselle.

 

 

 

Une boutade bien française ?

En 1898, lorsque l'orgue est livré par chemin de fer, les autorités allemandes (la Moselle était alors annexée à la Prusse) hésitent à faire installer un instrument dont tous les noms de jeux sont écrits en français. La petite histoire raconte que le facteur d'orgues déclara au contingent militaire que la "Vox Humana" était bien allemande (!). Confiant, les prussiens acceptèrent l'installation de l'orgue sans se rendre compte que ce jeux était écrit en latin et non en allemand. On remarquera d'ailleurs qu'aucun jeux n'est écrit en allemand mais que les accessoires le sont (une boutade de l'époque : les accessoires seulement ?).